Que contient ce rapport ?

Une étude récente menée par Zetes révèle les facteurs essentiels de réussite qui permettent aux détaillants et et à leurs partenaires logistiques de se démarquer sur le marché de l'e-commerce. Les questions notamment soulevées sont : qu'est-ce qui distingue les marques phares de celles qui disparaissent de nos rues commerçantes ? Quelles sont les priorités principales ?

Chez les leaders du marché, le picking s'effectue moins de 20 minutes après la réception de la commande, et au moins 98 % des livraisons sont parfaitement exécutées dès la première tentative. De plus, ils disposent du contrôle nécessaire pour adopter des modèles logistiques innovants et efficaces (centres de consolidation, livraison participative, drones, livraisons de nuit, etc.). Toutefois, le rapport fait apparaître un écart inquiétant entre ces leaders et le reste du marché : 62 % des détaillants et prestataires logistiques n'ont pas accès à des informations en temps réel sur la disponibilité et l'emplacement des produits, ni sur des éléments susceptibles d’avoir un effet négatif sur l'excellence du service

Autres points saillants du rapport :

  • Pendant les pics d'activité, le niveau de performances ne permet pas de répondre pleinement aux promesses faites aux clients, plus d'un tiers des livraisons étant incomplètes ou tardives.
  • 50 % des clients abandonnent leur panier parce que les options de livraison proposées ne répondent pas à leurs besoins.
  • Les clients adoptent de plus en plus la règle des « trois coups » : 78 % déclarent qu’ils ne feront plus appel à un commerçant après 3 livraisons tardives ou incomplètes.
  • Les centres de consolidation urbaine gagnent du terrain. Ils offrent un emplacement unique dans lequel toutes les livraisons de fournisseurs multiples sont rassemblées, triées puis expédiées vers une zone ou une rue spécifique, permettant ainsi de réduire le volume des livraisons et d'optimiser les chargements. Grâce aux centres de consolidation urbaine, les entreprises pourraient réduire de 25 % les coûts de livraison par colis et de 45 % le kilométrage associé.

Download the white paper