Bruxelles (Belgique), 29 juin 2021 - La Supply Chain reste soumise à une pression importante en raison de la croissance du commerce électronique, des défis de la mondialisation et des attentes des clients. Avec la tension et les incertitudes qu’a générées l’épidémie de COVID-19, l’efficacité dans le traitement des commandes est plus essentielle que jamais.

  • Pendant le confinement de 2020, 65 % des ventes ont été réalisées en ligne, contre 34 % avant la crise
  • 78 % des clients déclarent qu’ils ne feraient plus appel à un détaillant après trois livraisons tardives ou manquées
  • 62 % des détaillants n’ont pas accès à des données intelligentes en temps réel

Delivery excellenceDans son dernier livre électronique, Optimisation du premier au dernier kilomètre lorsque l’efficacité de traitement des commandes est le critère le plus important, Zetes, le spécialiste des technologies Supply Chain, explore les raisons de l’échec des livraisons et le coût pour les détaillants et l’environnement. Il analyse l’impact de la pandémie et explique le chemin suivi par les leaders du marché pour atteindre l’excellence en matière de livraison durable par le biais de technologies qui optimisent les capacités humaines.

Des demandes de clients astreignantes 

Le COVID-19 a accéléré la transition des magasins physiques vers les achats en ligne, un fait confirmé par les consommateurs qui déclarent qu’ils maintiendront le même rythme d’achat en ligne après la pandémie. Pour rester compétitives, les enseignes sont contraintes de proposer des livraisons rapides, renseignées en temps réel. Cependant, sur les marchés où la croissance du e-commerce est la plus forte, le taux d’échec des premières livraisons peut atteindre 20 %.

Conséquences financières et environnementales

L’enseigne ou le transporteur doit potentiellement supporter le coût lié à l’échec de la livraison (estimé à 15 euros par livraison). Par ailleurs les échecs de livraison peuvent entacher l’image de l’entreprise et compromettre la fidélité de ses clients. Chaque année, 420 000 tonnes de CO2 sont générées par les véhicules de livraison dans le seul cadre des relivraisons. 

Solutions Supply chain

Du premier au dernier kilomètre, chaque maillon de la Supply Chain constitue une opportunité d’optimiser la livraison. Les leaders du marché assurent une exécution sans faille grâce au contrôle par le biais de technologies évolutives qui optimisent les capacités humaines et partagent les données. Elles incluent l’automatisation, le picking vocal multimodal basé sur une technologie de vision industrielle, les solutions ePOD (electronic proof of delivery, preuve de livraison électronique) de nouvelle génération, les analyses prédictives et la gestion proactive des alertes. 

« La pandémie crée des opportunités pour les détaillants qui favorisent les investissements pour le contrôle et la visibilité de la Supply Chain. » Tiago Conçeicão, expert en solutions de transport chez Zetes

Tiago Conceição, expert en solutions de transport chez Zetes : « La Supply Chain moderne est complexe à de nombreux niveaux. Tandis que les volumes de colis et les demandes des clients augmentent, il est essentiel de limiter les échecs de livraison pour garantir un avenir durable.
La pandémie crée des opportunités à long terme en matière de commerce électronique, ces opportunités s’adressent cependant uniquement aux enseignes qui donnent la priorité aux investissements technologiques en matière de contrôle et de visibilité de la Supply Chain. »

Téléchargez le livre électronique « Optimisation du premier au dernier kilomètre lorsque l’efficacité de traitement des commandes est le critère le plus important » dans son intégralité.

Modular Content

Télécharger le livre électronique